Voici quelques types de cancer que les femmes peuvent contracter en travaillant la nuit

D’après une nouvelle étude scientifique, le travail de nuit peut provoquer certains types de cancer chez les femmes qui travaillent de nuit, sachant que le risque est plutôt élevé.

Cette étude a été publiée dans Cancer Epidemiology, Biomarkers & Prevention. Elle indique qu’en travaillant de nuit, sur du long terme, les femmes risquent d’avoir du cancer. Le risque s’élève à environ 19%.

Voici les explications par rapport à cela :

Des études scientifiques antérieures impliquent environ 4 millions de femmes Européennes, Australiennes, Américaines et Asiatiques, travaillant toutes de nuit sur une longue période. La nouvelle étude se basait sur celles-ci et visait à identifier si le travail nocturne avait un lien avec le risque de cancer chez ces travailleuses.

D’après les résultats, un lien existe bel et bien entre les deux. En effet, le travail nocturne à long terme de ces femmes a été associé à environ une douzaine de types de cancer. Notez qu’avec un risque global d’environ 19%, le cancer de la peau était celui qui dominait le plus avec un pourcentage de 41%, vient ensuite le cancer du sein avec 32% et le cancer de l’estomac avec 18%.

En plus de cela, l’étude scientifique indique aussi que les infirmières qui travaillent le soir développent un risque de cancer de sein à 58% de plus que les infirmières de journée. Concernant le cancer gastro-intestinal, le taux de risque est de 35% plus et celui du cancer du poumon est de 28% plus que celles des femmes travaillant dans la journée.

Selon le professeur adjoint de l’Université du Sichuan en Chine, Xuelei Ma, l’étude démontre que le travail de nuit est un véritable facteur de risque pour les cancers chez les femmes.

Des recherches anciennes démontrent également que le fait de s’exposer à la lumière pendant toute la nuit peut diminuer le taux de mélatonine. Ceci provoque alors une perturbation au niveau de l’horloge interne, régulateur de la somnolence. Cette hormone a aussi été associée à la baisse de la croissance des tumeurs du cancer du sein.

Pour voir plus de contenu, cliquez sur la page suivante (le bouton rouge en dessous)

Aimez cet article sur Facebook:

Voir aussi:  7 jours pour faire un régime qui réduit le cholestérol et le taux de sucre dans le sang
To Top

Send this to friend